Demandez des attestations à vos anciens collègues avant la réunion de Conciliation au Tribunal des Prud’hommes

Votre entreprise ne veut pas faire de transaction, vous allez donc lancer une procédure judiciaire pour un licenciement injustifié.

Cela va débuter par la réunion de Conciliation au Tribunal des Prud’hommes, préalable au jugement de première instance.

Vous devez prendre un avocat afin de vous aider dans l’établissement initial du dossier.

Vous allez donc :

  • Lire attentivement la lettre de licenciement, et noter les éléments qui vous sont reprochés (attention ce sont bien ces fait qui comptent, et pas autre chose !). Vous serez parfois surpris de la différence entre ce qui vous a été dit à l’oral (ou les faits réels), et ce qui est écrit dans la lettre.
  • Commencer par écrire les contre arguments à utiliser.
  • Rassembler tous les éléments factuels, c’est à dire les emails, documents word, PDF, échanges par chat, SMS, agendas Outlook…

Suite à cela vous allez rassembler le tout dans un dossier sur votre PC, puis vous allez l’imprimer chacun des documents.

Sur chaque document vous allez faire un petit résumé explicatif de l’intérêt de ce document dans le cadre de votre projet (ex: ce document montre que XXXXXX).

Ensuite vous allez faire une réunion avec votre Avocat pour lui présenter les documents, les arguments de la lettre de licenciement, mais aussi voir s’il y a d’autres éléments à obtenir.

En particulier, vous pourrez demander à vos anciens collègues des témoignages via  le modèle CERFA 11527.

Une fois que votre dossier est bien ficelé, vous allez attendre la réunion de conciliation.

Généralement vous obtenez cette réunion au tribunal des Prud’hommes dans les 6 à 9 mois.

Cette réunion a normalement comme objectif de chercher à obtenir une négociation entre le salarié et l’employeur… mais généralement l’employeur ne fera pas de négociation à ce moment là.

En effet, lors de la conciliation (qui dure entre 5 minutes et 30 minutes selon la volonté de négocier), les pièces de votre dossier ne sont pas encore données à l’avocat adverse.

Lors de la conciliation vous verrez que l’avocat adverse n’a pas vraiment lu le dossier, et chacun va rester sur ses positions (le salarié à tort, le patron à raison).

En revanche, il est important que le salarié vienne physiquement présent, cela montre qu’il pense avoir raison.

Généralement le Patron ne vient pas à cette réunion, c’est juste son avocat.

A noter : vous êtes convoqué pour 9h30 mais vous passerez au fil des audiences.

Le but le plus important est de résumer en 2 phrases votre point de vue, que votre avocat devra réciter (mais même si ce n’est pas très structuré, ce n’est pas grave car ce n’est pas un jugement).

Lors de ce jugement, les avocats et le juge vont convenir d’un délais de 6 à 9 mois pour la transmission du dossier que vous aurez constitué au préalable.

C’est donc à vous de préparer les dernières pièces durant ce délais… mais sachez que plus vous attendrez, plus cela va être compliqué de rassembler des documents et de vous souvenir des faites.

Donc la bonne chose est de faire votre dossier juste après votre licenciement, car après vous serez dans un nouveau train train, un boulot…

Pour que le réseau fonctionne, il faut au moins 6 mois

Si vous comptez sur vos amis, anciens collègues, fournisseurs… pour trouver un emploi, sachez qu’il faut compter au moins 6 mois le temps que le bouche à oreille et les opportunités se mettent en place.

Quelques bons principes :

  • Ajouter ses anciens collègues sur Linkedin & Viadeo, mettre des recommandations…
  • Proposer des déjeuners, dîners…
  • Participer à des salons, présentations…

Ma boite vient d’être rachetée par un fond de pension… que va t’il se penser ?

Généralement cela ne présage pas grand chose de bon…

En effet le fond de pension emprunte aux banques ou au marché ou à des investisseurs pour acheter l’entreprise.

Et donc, comme ce n’est pas un argent qu’il investissent à « long terme » (la période de retour sur investissement est court, quelques années au mieux), ils veulent un retour sur investissement rapide.

D’autant plus que le fond de pension doit non seulement payer les emprunts / avoir la rentabilité minimale qu’aurait l’argent investit, mais en plus le fond de pension doit offrir la rentabilité promise aux investisseurs…

Bref, les résultats sont  :

– Réduction des coûts (arrêt des investissements longs termes, licenciements, chasse à la productivité intensive…).

-Augmentent le CA (pression commerciale, optimisation des prix et des marges…)
Au final, tant que la performance est au RDV, c’est bon, l’entreprise ne risque rien, et tout le monde en profite malgré la pression (augmentations, bonus….).

Si au contraire les performances ne sont pas bonnes, alors c’est licenciements, pression commerciale…

 

DSC_1621 - Copie

Les bons plans culture pour les chômeurs

Voici quelques musées et bons plans visite pour les chômeurs :

– le Château de Versailles, gratuit pour les moins de 18 ans et les chômeurs (prévoir carte identité et carte de chômeur).

DSC_1621 - Copie

Attention : n’y allez pas en plein été, c’est la grosse foule avec les cars de touristes, ou alors allez y à partir de 16h (il faut 1h30 pour la visite). S’il y a trop de monde, alors faites le tour du Jardin et ensuite refaites la queue pour la visite du Château.

 

– le Petit Palais qui est toujours gratuit.

DSC_1138 - Copie

– le Musée Carnavalet (musée de la ville de Paris) qui est gratuit toute l’année.

– les Musées Nationaux gratuits les premiers dimanches du mois (ex : musée des Arts et Métiers…), sauf certains comme par exemple Le Louvre en saison haute.

Le Musée des Arts et Métiers est particulièrement intéressant car cela montre toutes les innovations techniques et technologiques.

DSC_1343 - Copie

Dans le même ordre d’idées vous avez de nombreuses réductions dans les expositions, musées…  N’hésitez pas à les demander !